Communiqué de presse

22 juin 2021

Nous invitons l’ensemble des journalistes à faire de l’ONAV leur interlocuteur privilégié.

L’Observatoire national de l’alimentation végétale salue la prise de conscience de la presse sur l’impact positif d’une plus grande végétalisation de l’alimentation sur la santé, le bien-être animal et l’environnement et appelle à une plus large diffusion des recommandations officielles, des bonnes pratiques alimentaires et des consensus scientifiques relatifs à ces questions.

En France comme ailleurs, de plus en plus de personnes font le choix de diminuer leur consommation de viande et de poisson : 12% des 18-24 ans se disent végétariens ou véganes (FranceAgriMer, 2019) et 26% des Français sont engagés dans une démarche de réduction (FranceAgriMer, 2021). De plus, depuis le 1er novembre 2019 les cantines scolaires françaises doivent proposer au moins un menu végétarien par semaine ; ces menus sont plébiscités par les usagers et certaines villes (Montpellier, Strasbourg, etc.) les proposent déjà tous les jours de la semaine.

L’Observatoire national de l’alimentation végétale (ONAV) est un organisme indépendant à but non lucratif fondé en 2020.

Ses missions sont d’étudier les tendances alimentaires actuelles et les dernières évolutions de la recherche scientifique sur l’alimentation végétale, de promouvoir les consensus sur l’alimentation végétale auprès des professionnels de santé, de coordonner des campagnes d’informations liées à l’alimentation végétale et d’informer le grand public sur les meilleures pratiques alimentaires au quotidien.

L’ONAV produit de la documentation via son conseil scientifique qui rassemble des scientifiques et des professionnels de santé (médecins, pharmacien·ne·s et diététicien·ne·s) spécialistes de l’alimentation végétale et de la nutrition humaine.

Soucieux de la précision et de la véracité des informations mobilisées dans le débat public sur les alimentations à dominante végétale (flexitarienne, végétarienne et végane), nous invitons l’ensemble des journalistes à faire de l’ONAV leur interlocuteur privilégié lorsque sont évoqués les impacts des alimentations à dominante végétale sur la santé, l’actualité scientifique et les consensus scientifiques sur la question, les recommandations officielles pour les différents stades de la vie ou les bonnes habitudes alimentaires à adopter lorsqu’on végétalise son alimentation.

L’ONAV facilite également la mise en relation de journalistes, enseignant·e·s, chercheurs, organisateurs d’évènements, etc. et d’expert·e·s reconnu·e·s dans l’étude des alimentations à dominante végétale à travers différentes disciplines autres que la santé (économie, philosophie, écologie, sociologie, droit, histoire, etc.).