Estonie

Tous publics

Ministère des affaires sociales, Eesti toitumis – ja liikumissoovitused (Recommandations en matière de nutrition et d’activité physique), 2015

Toiduga tarbimisest põhjustatud puudust võib täheldada üksnes täiskasvanutel, kes on olnud mitu aastat väga ranged taimetoitlased ning ei ole tarvitanud vitamiini B12 toidulisandeid ega vitamiiniga B12 rikastatud toitu, või ka neist perekondadest pärit imikutel ja lastel, kus mainitud toidu tarbimise mustrit järgitakse.” , p 171

[Traduction : “Des carences alimentaires n’ont été observées que chez les adultes étant végétaliens depuis plusieurs années et n’ayant pas consommé de compléments en vitamine B12 ou d’aliments enrichis en vitamine B12, et chez les nourrissons et les enfants de familles où ce modèle de consommation alimentaire est suivi.“] 

Taimetoitlaste organismi rauavarud on madalamad kui mittetaimetoitlastel, kuid rauavaegusaneemia esinemus on olnud sarnane. Sellegipoolest on taimetoitlased ja sportlased (eelkõige naissportlased) riskirühmad, mis väärivad oma rauavajaduse tõttu erilist tähelepanu.” , p 209

[Traduction : “Les végétariens ont moins de réserves de fer que les non-végétariens, mais l’incidence de l’anémie ferriprive est similaire. Cependant, les athlètes végétariens (en particulier les athlètes féminines) sont des groupes à risque qui méritent une attention particulière en raison de leurs besoins en fer.“] 

“Toidus olevat tsingi omastamist pärsivad oksalaadid, fütiinhape ja mõned teised orgaanilised happed. Tsingi omastamist toetavad aga loomset päritolu valgud. Soovitatavad tarbimiskogused kehtivad kombineeritud loomset ja taimset päritolu toitude söömise puhul. Seetõttu soovitatakse taimetoitlastele, kelle menüü põhineb peamiselt teraviljadel, segatoidulistele inimestele mõeldud soovitusest 25–30% kõrgemat tarbimiskogust.” , p 218

[Traduction : “Les oxalates, l’acide phytique et certains autres acides organiques inhibent l’absorption alimentaire du zinc. Cette absorption est améliorée par les protéines d’origine animale. Les apports recommandés s’appliquent donc à la consommation d’aliments combinés d’origine animale et végétale. Par conséquent, il est recommandé aux végétariens, dont le menu est principalement à base de céréales, de consommer 25 à 30% de zinc de plus que ce qui est recommandé pour les personnes ayant une alimentation mixte.“] 

Nende loomade liha ja piima seleenikontsentratsioon, kes on saanud mahesööta, võib olla madalam kui tavapäraselt söödetud loomade lihas ja piimas. Ka regulaarselt mahepõllumajanduslikult toodetud toitu tarbivate inimeste seleeni tarbimine võib seega olla madalam. See kehtib ka taimetoitlaste puhul, kuna taimset päritolu toidud võivad sisaldada väga vähe seleeni.” , p 230

[Traduction : “La concentration de sélénium dans la viande et le lait d’animaux nourris avec des aliments biologiques peut être inférieure à celle de la viande et du lait d’animaux nourris de façon conventionnelle. Ainsi, la consommation de sélénium des personnes qui consomment régulièrement des aliments issus de l’agriculture biologique peut également être plus faible. Cela s’applique également aux végétariens car les aliments d’origine végétale peuvent contenir très peu de sélénium.“] 

Jodeeritud sool, meresool, kala, koorikloomad, munad ja piimatooted on Põhjamaades olulised joodiallikad. Sageli soovitatakse taimset päritolu joodiallikana tarbida vetikatooteid, seda eelkõige taimetoitlaste menüüs. Kuid kuna vetikate joodisisaldus varieerub märkimisväärselt (mõned liigid võivad seda sisaldada koguni toksilistes kogustes), peaks vetikate joodisisaldus enne nende toiduks tarvitamist teada olema, et mitte ületada päevaseid ohutuid koguseid.” , p 269

[Traduction : “Le sel iodé, le sel de mer, le poisson, les crustacés, les œufs et les produits laitiers sont d’importantes sources d’iode dans les pays nordiques. Il est souvent recommandé de consommer des produits à base d’algues comme source d’iode d’origine végétale, notamment dans le menu végétarien. Cependant, comme la teneur en iode des algues varie considérablement (certaines espèces peuvent même en contenir en quantités toxiques), la teneur en iode des algues doit être connue avant de les consommer afin de ne pas dépasser les quantités journalières sûres.“] 

Sur le même thème
Voir plus

Barbade

Personnes de 2 ans et plus Ministère de la santé, Food-based dietary guidelines for Barbados (Recommandations alimentaires pour…
Voir plus

Bolivie

Enfants en âge d’être scolarisé Ministère de la santé et des sports, Guía alimentariapara la niña y el…
Voir plus

Kenya

Tous publics Ministère de la santé, National Guidelines for Healthy Diets and Physical Activity (Recommandations nationales pour une…
Voir plus

Fidji

Tous publics Ministère de la santé, Food and health guidelines for Fiji, 2013 Aucune occurrence des termes “vegetarian”…