Étudier, promouvoir, coordoner et informer sur les alimentations végétales et la santé.

Thèses de santé en France en 1880

1 thèse de santé sur les alimentations majoritairement végétales à été soutenue en France en 1880.

Faculté : Paris

Directeur de thèse : Léon Le Fort

Lien : PDF

Résumé : Je viens dans ma thèse inaugurale défendre le végétarisme devant la science. Mes convictions sur ce mode d’alimentation sont respectables, car elles ont pour elles la sanction d’une expérience très répandue et de l’analyse scientifique. Je ne me dissimule pas l’opposition qu’elles vont soulever; je sais bien que heurtant de front les théories admises depuis des siècles, et consacrées par la pratique générale,elles vont au premier abord paraître tellement étonnantes, tellement paradoxales (je puis bien dire le mot), qu’on ne va peut-être pas les juger dignes d’être prises en considération et étudiées avec toute l’attention qu’elles méritent. Cependant je ne puis oublier que je m’adresse à des savants ; mes juges sont des médecins, et de par leur profession ils ne sauraient rejeter comme indignes d’être discutées des conclusions qui reposent sur des faits. La médecine, en effet, est une science d’expérimentation. Les idées que je viens défendre ont la prétention de reposer sur l’analyse scientifique, sur des considérations hygiéniques, sur des faits nombreux et soigneusement relevés. Je reste donc dans le domaine médical en les exposant. J’emprunte à la science médicale ses méthodes d’observation, et j’arrive à des conclusions que je crois légitimes et capables de rendre des services à l’humanité.

Sur le même thème