Étudier, promouvoir, coordoner et informer sur les alimentations végétales et la santé.

Thèses de santé en France en 2016

3 thèses de santé sur les alimentations majoritairement végétales ont été soutenues en France en 2016.

Faculté : Aix-Marseille

Directeur de thèse : Florence Comte

Lien : PDF

Résumé : Introduction : Dans nos sociétés contemporaines, les régimes végétariens et végétaliens connaissent un réel regain d’intérêt. Or, ces différents régimes privatifs de chair animale affectent les équilibres nutritionnels et vitaminiques. L’objectif de cette étude consiste donc à identifier les conséquences de ces déséquilibres alimentaires pendant la grossesse et la lactation, sur la femme enceinte, le fœtus, le nouveau-né et le nourrisson. Matériels et Méthode : Pour réponde à cet objectif, une étude bibliographique a été réalisée : 18 articles, publiés entre 1981 et 2015, ont été sélectionnés à partir des bases de données Pubmed et la Cochrane Library ainsi que par une recherche de proche en proche, à l’aide des mots clés : vegetarian diet, vegan diet, consequences, outcomes, dietary deficiency, vitamins, pregnancy et breasfeeding. Résultats : La carence alimentaire la plus fréquemment identifiée pendant la grossesse et la lactation chez les femmes végétariennes et végétaliennes est la carence en vitamine B12, sachant qu’il existe également d’autres carences potentielles : carences en zinc, fer, calcium et protéines. Ces différentes carences ont de nombreuses et importantes conséquences maternelles, fœtales, néonatales et infantiles importantes, notamment des anémies, retards de croissance intra-utérins, altérations de la croissance staturo-pondérale, troubles neurologiques, retards mentaux à long terme, etc. Conclusion : Étant donné la gravité des conséquences que peuvent entrainer ces régimes pendant la grossesse et la lactation sur la santé maternelle, fœtale, néonatale et infantile, il semblerait judicieux de mettre en place d’une part un dépistage précoce et systématique de ces pratiques alimentaires dès les premiers mois de la grossesse et d’autre part une supplémentation adaptée aux différentes carences potentielles. Le rôle de la sage-femme est à cet égard important de fait de sa proximité avec les femmes enceintes, les femmes allaitantes et les nouveau-nés.

Faculté : Rouen

Directeur de thèse : Mme Crémades

Lien : PDF

Résumé : « Quel regard scientifique porter sur le végétarisme et le végétalisme chez la femme enceinte ? », c’est la question à laquelle ce travail de rechercher a tenté de répondre. Pour diverses raisons, de plus en plus d’individus adoptent une alimentation totalement dénuée ou presque de produits d’origine animale. Selon un sondage OpinionWay, 10 % des français envisagent de devenir végétariens dans les dix prochaines années. Les femmes enceintes semblent être particulièrement touchées par ce changement d’alimentation. En quoi cela risque-t-il d’être problématique ? Quelle prise en charge spécifique prévoir ? C’est à travers une revue de la littérature scientifique que ce mémoire a pu déterminer que les alimentations végétariennes et végétaliennes bien conduites peuvent être considérées comme sûres pendant la grossesse pour la santé de la femme et de son fœtus. Il faudra cependant veiller à ce qu’une supplémentation suffisante en vitamine B12 soit efficiente. 

Faculté : Nancy

Directeur de thèse : Bertrand Rihn

Lien : PDF

Résumé : Tout au long de la journée, médias et magazines nous conseillent d’éviter de manger trop gras, trop sucré ou trop salé… Tout le monde l’entend, mais combien le font-ils ? Ces règles diététiques permettent-elles de maintenir un certain plaisir lors de l’assouvissement du besoin alimentaire ? Y a-t-il vraiment un risque à consommer tout ce qu’on nous recommande de ne pas manger ? Quelles sont les recommandations précises pour avoir une alimentation équilibrée ? On nous affirme beaucoup de choses, mais sans nous donner de preuves. Le bénéfice d’une alimentation équilibrée vaut-il les sacrifices que l’on doit faire ? Est-on fait pour manger tels ou tels aliments, et pas d’autres ? Dans ce travail, nous allons analyser les études épidémiologiques concernant les régimes végétariens et leurs éventuels bénéfices pour notre santé.

Sur le même thème